Les plantes aux service de notre Santé

Le nombre d'espèces de plantes est difficile à déterminer, mais en 2015, il existerait plus de 400 000 espèces décrites, dont la grande majorité, 369 000 espèces répertoriées, sont des plantes à fleur, sachant que près de 2 000 nouvelles espèces sont découvertes par an.( wikipédia)

 Le monde végétal peut aussi vous soigner ! Aromathérapie, naturopathie, phytothérapie, médecine chinoise, ayurvéda, herboriste … Autant d'alternatives pour mieux prendre soin de soi

Des plantes médicinales à la portée de tous

Les plantes représentent les premiers médicaments que l’homme a utilisés. Le père de cette médecine « Hippocrate » vantait déjà, il y a 2500 ans les propriétés curatives des plantes.

La phytothérapie, constitue certainement la toute première médecine du monde, découverte un peu par hasard, au fil des cueillettes. C’est effectivement en les consommant que les hommes ont découvert leurs vertus thérapeutiques. Au fil du temps, un herbier se constitue, s’intensifie et se précise. De nos jours des chercheurs ont prouvé que certaines plantes étaient bonnes pour l’homme et sa santé.

Les modes de consommation se sont multipliés, mais le principe de base n’a pas changé : les simples plantes, même préparées le plus basique du monde (tisane) peuvent soigner les divers maux de l’homme. Avec des vertus non négligeables et quasi-absence d’effets secondaires.

Loin d'être inoffencive, une plante bien utilisée est efficace, même si son goût est parfois difficile 

 

Comment une plante peut-elle nous soigner ? 

 

Si les médecines douces, dont font partie l'aromathérapie et la phytothérapie,  ou la gemmothérapie, obtiennent de bons résultats, ils ne  voile pas la cause des troubles en ne s'attaquant qu'aux symptômes.

Par exemple, un problème digestif peut être soulagé par des plantes, mais il faut peut-être aussi revoir ses habitudes alimentaires et son hygiène de vie.

Les propriétés des plantes médicinales permettent de soigner efficacement certains troubles et affections.

La phytothérapie permet de prévenir certains troubles mais aussi de guérir des maladies. Elle est un bon complément à la médecine allopathique mais ne dispense jamais de prendre son traitement.

 

Propriétés des plantes médicinales

 

Bienfait des plantes

Elles proposent une gamme de substances médicamenteuses (principe actif)

 Les plantes fournissent de bons résultats cliniques, et ne possède que des effets secondaires rares et toujours momentanées. Mais attention car les médecines dite douces ou naturelles, mal utilisées peuvent malgré tout être dangereuses (dosage) citons les cas de la belladone, colchique, morphine…. Ainsi il convient de se méfier de l’automédication, ou de la méconnaissance des plantes, dirigez-vous vers des professionnelles.

 

Citation de Paracelse : « tout est poison, rien est poison, tout est une question de dosage ! »

 

Leur usage est universellement répandu et pratiqué dans le monde entier, depuis des milliers d’années

 

Comment agissent-elles ?  

Les plantes sont de véritable usine de fabrication de molécules, qu’elles ont développées au cours de l’évolution, pour faire face aux différentes agressions extérieurs. La plupart de ces molécules sont bienfaisantes pour nous, puisque nous nous en nourrissons et grâce à elles, nous sommes en bonne santé.

Elles ont des principes actifs multiples, et peuvent agir sur les sphères digestive, circulatoire, ORL, dermatologie…. Et des actions stimulante, calmante, astringente, antiseptique…… (autre article)

 

 Nous ne sommes pas tous égaux devant la maladie.

 

Un bon état de santé n’est jamais un fait acquis mais le résultat d’un effort personnel régulier. Etre en bonne santé, est un privilège réservé à ceux qui, sont suffisant attentifs à leur monde de vie, leur hygiène, leur diététique, mais aussi à leurs pensées, leurs paroles, et leurs actions pour le préserver.

 

Le droit à une bonne santé passe par le devoir de responsabilité vis-à-vis de soi-même.

Je ne rejeté pas la médecine classique ou conventionnelle bien au contraire car elle a prouvé son efficacité dans beaucoup de domaines. Mais la complémentarité avec d’autres techniques ou thérapies seront bénéfique pour le malade. Il y a donc une large place pour les thérapies douces qui ne s’estiment pas forcément concurrentes mais souvent complémentaires. Exemple les médecins vous proposent des séances de kiné après une opération du dos !!!!

N’oublions pas que la médecine traditionnelle puise aussi ses racines dans la nature- ……

 

A chaque méthode sa préparation :

Phytothérapie, aromathérapie et gemmothérapie rencontrent un succès grandissant auprès des consommateurs, soucieux d’utiliser au quotidien les bienfaits de la nature. 

 

Comment je suis venue à me soigner par les plantes ?

Bien que de constitution solide, je n’ai pas échappée à quelques maladies. J’ai donc eu l’occasion de tester des thérapies alternatives et je peux témoigner de leur efficacité. J’ai 65 ans et depuis toujours j’ai étudiée et tester de nombres plantes pour moi ou ma famille. Après plusieurs formations, stages pour découvrir les bienfaits des plantes je peux aujourd’hui vous transmettre mon savoir.

 

Les formes galéniques. Sous quelle forme trouve-t-on les plantes ?

Les connaissances acquises sur la phytochimie des plantes permetent de préciser l’action, la biodisponibilité des composants et la notion de dose.  Aujourd’hui nous trouvons les plantes dans de multiples formes, mais la plus connue est la tisane, viennent ensuite les gélules, les teinture mère, les extraits fluides, les macérât de bourgeons, les suspensions intégrales de plantes fraiches (SIPF)

 

Comment en extraire, la teinture-mère, gélules, poudre, fraiche…. Description rapide des formes galéniques

Teinture mère : ce sont des préparations alcooliques liquides issue de l’extraction par l’alcool éthylique , de drogues(principes actifs) sèches végétales………………….

Extrait fluide : cette forme résulte d’une double lixiviation (technique d'extraction de produits solubles par un solvant) avec concentration par la chaleur de la seconde solution obtenue, le mélange donne une solution assez concentrée.

Macérât de bourgeons :la composition chimique du bourgeon est différente de celle d’une plante adulte. le bourgeon est un organe jeune…………. Le bourgeon frais est mis en macération dans un mélange de solvant alcool/glycérine végétale sans eau ajoutée. Après macération et filtration, le liquide obtenu, appelé macérât-mère ou macérât glycérine.

Suspension intégrale de plantes fraiches (SIPF) : les plantes fraiches sont cueillies et en moins de 24h …….. Le procédé SIPF (Suspensions Intégrales de Plantes Fraîches) est un procédé de fabrication qui présente pour particularité de conserver l’intégralité des constituants tels qu’ils se trouvaient à l’état natif dans la plante fraiche.

Les gélules : C’est une simple pulvérisation d’une plantes sèche. Elles renferment la totalité des principes actifs.

Les tisanes : utilisation de plantes fraiche ou sèche, dans une eau chaude et infuser ou en décoction. Les tisanes constituent sans aucun doute la forme la plus employée en phytothérapie. C’est la méthode la plus simple, pour tirer parti des bienfaits d’une plante.

Le premier avantage de la tisane est d’augmenter l’apport hydrique nécessaire au renouvellement des liquides de notre corps et de facilité l’élimination des déchets. On peut boire toute la journée de la tisane. Vous pouvez ainsi préparer dès le matin une thermos que vous emportez avec vous. Si vous les utilisez pour une affection précise, il est plus sage de consulter un spécialiste (voir page) qui sera à même de vous conseiller en fonction de votre terrain◊.

 

 Mon conseil :

L’infusion : Pour les feuilles et fleurs de la plante choisi : verser de l’eau très chaude sur la plante fraiche ou sèche et laisser infuser quelques minutes (10mm).

La décoction pour les tiges les bois, les écorces, il faut placer la plante dans une casserole et porter à ébullition 10mm, laisser refroidie un peu et filtrer

Et pourquoi pas terminer votre repas par une bonne tisane digestive : menthe (seulement le midi), verveine, ou finir la journée par une tisane, infusion calmante :  la camomille, tilleul.

Rafraichissante, dans la journée : menthe poivrée et menthe pouliot plus douce, une petite cuillère de miel à préparer et mettre au froid   

 

Mise en garde

Attention à la cueillette sauvage car de nombreuses plantes se ressemblent, mais sont parfois toxique.

Les femmes enceinte, les jeunes enfants, les personnes âgées doivent impérativement prendre conseil auprès d’un thérapeute ou médecin.

Les informations contenues dans ce dossier sont données à titre indicatif et général,ellesne peuvent en aucun remplacer l’avis d’un médecin.

 

Aspect juridique de la phytothérapie

L’aspect législatif a été particulièrement mise à l’ordre du jour ces dernières années. Ce qui m’incite à faire une petite mise au point sur cet aspect juridique de la phytothérapie en France .

«  les plantes médicinales sont des plantes dont au moins une partie possède des propriétés médicamenteuses  dangereuses, réserver aux pharmacie.

 En France, la vente des plantes médicinales (inscrite à la pharmacopée), est réservée aux pharmaciens, à l’exception de 148 espèces libérées et d’une centaine d’aromates et épices.

Le décret n°79-480 du 15 juin 1979 définit une liste très restrictive de 148 plantes médicinales, dont la vente est libre dans tout commerce à condition qu'aucune indication thérapeutique majeure ne soit mentionnée (voir site www.passerelleco.info)            

Nous n’avons toujours pas le droit de dispenser des conseils ou d’information sur les usages médicinaux des plantes, y compris lorsqu’il s’agit de savoir parfois multimillénaires, et que la demande du consommateur est forte pour être conseillé, rassuré par rapport à la masse énorme de ces informations - désormais avec le nouveau décret les mélanges ne sont plus autorisés !!!

 Elles peuvent avoir également des usages alimentaires ou condiments.

La vente de toutes les plantes médicinales est réservée aux pharmaciens. Pour autant certaines (syndicat des simples.org) peuvent être vendu en l’état. Mais pour ces plantes aucunes mentions ne sauraient être assortie d’indications thérapeutiques.

 

A bientôt Maryse, conseillère phyto-Aroma

Ce petit symbole ◊ vous indique d’autre texte avenir la suite des articles sur 

 les plantes dans la cuisine …. Plantes aromathérapie…….gemmothérapie…..