22. févr., 2015

la violette

Elles sont de sorties ces Petites fleurs, au grand caractère …

 

Mais ne vous fiez pas aux apparences : en dépit de son apparente fragilité, cette petite fleur si délicate est une vivace.

La violette est une fleur plutôt facile d’entretien : elle se plait aussi bien en pleine terre qu’en jardinière et résiste bien au froid, jusqu’à – 15°C ! C’est donc le moment de fleurir avec elle vos balcons et jardins …

 

Sentez, respirer, laisser-vous transporter....

 

Avant de les cueillir, respirez leur parfum !

Il en existe près de 800 espèces sur notre planète et toutes ne sont pas odorantes. Partez en cueillette vers midi, quand le soleil est au zénith, c'est à ce moment-ci que les fleurs dégagent leurs essences de façon optimale. 

Pour information tout de même, la violette odorante comporte des feuilles à la base en forme de coeur et disposées en rosette. Leur couleur varie comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessus, souvent violettes, parfois blanches et pourpres, rarement bleues.

Sachez qu'à force de trop sentir les violettes, vous risquez d'avoir les nerfs olfactifs endormis !La ionine est en effet la substance active qui détient ce pouvoir anesthésiant assez étonnant.

Alors, les plantes sont-elles si impuissantes que cela !

 

 Les vertus de la violette

 

En plus de ces vertus décoratives, la violette possède comme bien des plantes des vertus curatives.

Elle est d’ailleurs utilisée comme plante médicinale sous forme de pommades ou de tisanes depuis l’Antiquité !

Tour à tour considérée comme aphrodisiaque, comme « anti-gueule-de-bois », elle est aujourd’hui bel et bien reconnue pour ses vertus contre la toux, l’eczéma ou les rhumatismes.

 

En cuisine

 

Aussi agréable à sentir qu’à goûter, on retrouve également la violette en cuisine : en confiserie (les célèbres bonbons à la violette de Toulouse), en pâtisserie, dans des salades, farces de volailles ou pâtés de viandes, et même en glaces ou en sirop.

Parmi les recettes proposées, le sucre de violette m'a séduit par sa simplicité et sa rapidité. Après avoir minutieusement retiré les tiges vertes, les fleurs sont mixées avec du sucre puis séchées au four. On peut être surpris par l'odeur de cette poudre de violette sucrée qui rappelle la chlorophylle. Cependant, une fois séchée, elle propose des parfums de violette se révèlent de façon étonnante et en bouche, la saveur reste à la fois prononcée et délicate.

 

Les violettes cristallisées

 

(fleur enrobée de sirop et de sucre) permettent par exemple de décorer vos desserts (gâteaux, crèmes, chocolats), d’aromatiser un nougat maison ou des cupcakes, d’égayer une coupe de champagne …

Si vous avez dû mal à trouver des violettes cristallisées dans le commerce, vous pouvez toujours essayer d’en faire vous-même, voici la recette :

- Battez très succinctement un blanc d’œuf et plonger plusieurs fois la fleur

- Saupoudrez très largement la violette, retournée pour qu’il y ait du sucre partout.

-  Placez les fleurs recouvertes de sucre sur du papier absorbant et laissez sécher à température ambiante, ou une petite demi-heure au four à 50°C,  le sucre qui enrobe la violette va durcir tout en conservant la beauté de la fleur.

 

En parfumerie

 

Bien évidemment, la violette est aussi célèbre pour son parfum délicat. On la retrouve dans bon nombre de compositions de grands créateurs.

Et pourtant, fidèle à son caractère, la violette ne se laisse pas si facilement capturer.

Saviez-vous qu’elle a la particularité de d’endormir les nerfs olfactifs ?

En somme, si vous la sentez, vous ne la sentirez plus …

 

Vous l’aurez compris, la violette est une fleur pleine de surprises et de vertus … bonne promenade