30. mars, 2015

Conseils detox de printemps

Le printemps vient à peine de pointer le bout de son nez, les fêtes de fin d’année sont dernière nous, et les chocolats de Pâques arrivent à grand pas.

 

 Rien de tel en cette période qu’une petite cure de détox pour se sentir mieux dans son corps et commencer la saison du bon pied.

 

Mais, la détox, c’est quoi ?

 Eh bien tout simplement, c’est l’élimination des toxines de notre corps. C’est un processus totalement naturel qui permet d’éliminer ce dont notre organisme n’a pas besoin.  Et si ça peut nous aider à perdre quelques petits kilos, on ne crache pas dessus.

 

On commence par :

1 ) Vidanger votre intestin

2 ) les  tisanes

3)  Alléger votre alimentation

 

Dans un premier temps il vous faudra vider vos intestins ,

surtout pour les personnes qui ont tendance  a la constipation

Recette !  

 

Le sulfate de Magnésium

Boire deux verre d’eau avec une dose de Sulfate de Magnésium ou  sel d’epson (1achet de 20g dans ½ litre d’eau) le soir vers 10h boire un grand verre ; puis ce coucher. Un autre verre le matin .

Le matin  l’expulsion ce fera naturellement

Le sulfate de magnésium (aussi appelé sels d’Epsom) est un remède à connaitre. A ne pas confondre avec le Chlorure de Magnésium dont les propriétés semblent similaires, mais dont certains inconvénients sont à éviter. L’astuce est de le diluer dans de l’eau et de placer la bouteille dans le frigidaire (le froid diminue l’amertume) puis de le mélanger à un verre de  jus de fruit le soir  lors de la prise.

Mais attention, les gargouillis intestinaux feront jour également et, en général, l’envie pressante de rejoindre les toilettes viendra le lendemain.  Cela dépend essentiellement de la qualité de votre foie. Certains iront le jour même se délester du contenu intestinal. Dans ma pratique, cela dénote un foie engorgé.

Ses propriétés

Certes, le magnésium est indispensable à la détente musculaire, mais ce n’est pas sa propriété la plus intéressante.

Celle qu’il faut retenir, est sa capacité à dilater les canaux excrétoires du corps tels que le canal cholédoque, ce petit tuyau qui évacue les sécrétions du foie, de la vésicule biliaire et du pancréas à chaque fois que l’on avale un met.

 

Sa principale  propriété est d’engendrer une purge intestinale. Comprenez : la diarrhée !

Mais ceci, uniquement si l’organisme a besoin de magnésium. Il prend alors le magnésium. Quant au soufre (le sulfate), il reste dans l’intestin et nécessite d’être dilué, d’ou la fameuse chiasse nauséabonde (le soufre sent l’œuf pourri). « Désoler »

 

Ainsi, dans le cas d’une irritation de la vésicule biliaire ou de son canal excréteur, qui se traduit en général par une douleur costale derrière, au-dessus du rein droit ou d’une épaule droite algique, ouvrir la tuyauterie apparait une solution de choix pour y permettre la vidange de tout ce qui s’y trouve et est susceptible de l’irriter.

 

Autres  Propriétés de beauté

  • Reminéralisant, il apporte sa richesse en magnésium et en soufre à la peau.
  • La taille de ses grains lui offre un pouvoir exfoliant stimulant pour le corps tout en douceur.
  • Peut aider à stabiliser les émulsions riches de type "eau dans l'huile".

Utilisations

  • Sels de bains reminéralisants
  • Peelings et soins exfoliants pour le corps
  • Préparations d'émulsions riches "eau dans huile" : crèmes, baumes riches en huiles

 

Revenons à notre cure détox

Se désencrasser grâce à la cure de jus de citron :

Tout ce qu’il faut pour la rendre efficace.

 

La cure de citron dans de l’eau chaude le matin est une très ancienne thérapeutique qui a la prétention de nettoyer en douceur le corps de l’intérieur. Sa simplicité fait douter de son efficacité, et pourtant, détrompez-vous :

ça marche ! Vous allez découvrir ici comment et pourquoi cette cure fonctionne et surtout, les trois secrets à connaître pour un résultat qui surpasse le simple pouvoir du citron.

Et la potion magique ?

Si le citron est capable de réactiver des substances devenues inertes, alors pourquoi ne pas le prendre régulièrement ?

De nombreuses personnes témoignent en effet de l’effet positif de cette cure de jus de citron au réveil. On pense que c’est sa propriété purgatoire de la vésicule biliaire qui donne tant de résultats.

Le jus de citron permet de « tirer la chasse d’eau » hépatique

 

Le meilleur effet à lieu sur un foie engorgé, donc à jeun.

Il faut comprendre que la digestion est la dégradation et la décomposition des aliments en particules plus fines appelés nutriments, ceci grâce à des petites substances qui agissent comme des ciseaux miniatures (les enzymes) présents dans les sucs digestifs.

 

Ces sucs sont produits et stocké dans les glandes de la bouche, de l’estomac, du foie (la bile), du pancréas et de l’intestin grêle.

 

La régularité des repas, fait que le corps est habitué à manger à heures fixes. L’organisme fabrique alors toutes les enzymes avant, pour le moment opportun. Lorsqu’on mange, le bol alimentaire ingéré provoque la sécrétion de ces sucs et vidange donc ces glandes.

 

En général, il y a à peu près 6 heures entre les repas, sauf la nuit où l’intervalle est proche des douze heures. Durant cette période, la fréquence respiratoire baisse. L’absence de mouvements physiques durant le sommeil, la mise au repos du système digestif et la réduction du pompage hépatique par le diaphragme congestionne le foie : il s’engorge alors de toutes ces choses qu’il produit naturellement à l’état de veille.

 

Le jus de citron le matin, à jeun, c’est comme tirer une chasse d’eau : l’acidité du citron entraine une sécrétion massive des sucs hépatiques et biliaires dans le but de le digérer. C’est en quelque sorte le grand ménage matinal. Une sorte de coup de fouet hépatique, comme on redémarre une chaudière, qui permet au foie de se remettre en route 

 

De par sa fonction double, non seulement le foie re-fabrique des enzymes (sa fonction première), mais il détoxifie au passage le sang (son autre fonction), Cette dépollution du sang désembourbe l’esprit.

 

Mais ceci n’explique pas les effets sur les articulations ! Se le foie nettoie le sang, il ne le dépollue pas de tous les déchets, et notamment pas ceux qui agressent les articulations, en particulier les dépôts organiques comme l’urate, produits résultant de la décomposition des aliments carnés et dont l’élimination se fait par les reins. Or l’action sur les jointures est évidente.

 

 Comment l’expliquer ?

 

Comme d’habitude, je recommande du bio. Un demi-citron suffit. Dans les cas où la personne est particulièrement encrassée, je conseille un citron entier. Je me base sur la corpulence générale, l’état inflammatoire, le volume et la densité du foie (qu’on évalue à la palpation), ainsi que les douleurs articulaires, et particulièrement aux doigts.

L’inflammation se voit aisément : la peau est bouffie, souvent les mains sont chaudes et un peu moites, ce qui montre que les cellules sont en activité anormale et que le phénomène est généralisé à l’ensemble du corps.

 

Si l’inflammation dure depuis quelque temps, les articulations des doigts auront tendance à se déformer. C’est l’arthrite.

 

Une autre question que je me suis également posé est pourquoi les mains sont-elles plus facilement atteintes par l’arthrite que les autres articulations ?

 

Le terme arthrite signifie « inflammation de l’articulation ». Il existe en réalité plusieurs causes, mais il y en est une qui invariablement se répercute sur les extrémités : le défaut de fonctionnement d’un des émonctoires du corps.

 

D’après vous quel département pâtirait en premier si le pays venait à connaître de gros problème ? Les DOM-TOM ! Pour la simple raison que les échanges sont excessivement couteux, bien plus qu’entre départements du continent. Mains et pieds dans le corps sont des extrémités dont l’acheminement est onéreux. La moindre dysfonction centrale aura des répercussions d’abord périphériques. Il est donc fort à parier que les douleurs articulaires des jointures périphériques aient pour origine une défaillance émonctorielle.

 

Relancer cette pompe devient donc une stratégie pertinente.

 

2 – Ajouter de l’eau chaude

Il est préférable de boire chaud au réveil. L’organisme se remet lentement à fonctionner et il n’est pas conseillé de le brusquer.

 

La chaleur a également pour effet de dilater les canaux, ce qui préférable pour la décongestion du foie.

 

Toutefois, n’additionnez pas d’eau brulante. Au-delà de 50°C les vitamines sont détruites. Utilisez une eau chaude, un peu plus que tiède, mais pas au-delà.

 

3 – Un peu de miel pour atténuer l’acidité

 

J’en mets ¼ de cuillère à café. Ne cherchez pas le gout sucré, c’est juste pour atténuer l’acidité du citron au niveau du palais. D’ailleurs, certains pensent que leur estomac ne supporterait pas cette acidité.

C’est faux ! L’acide chlorhydrique de l’estomac est bien plus acide que le citron. En prenant du citron, vous ne provoquez pas d’hyperacidité de l’estomac.

 

D’autres s’inquiètent de l’ostéoporose, inquiétude injustifiée puisque le citron, bien qu’acide, une fois dans le sang devient basique (tout le contraire de l’acide). Pamplemousse et citron sont des basifiants. Rien à craindre pour les os, bien au contraire !

 

4 – Du gingembre râpé

On accorde au gingembre beaucoup de propriétés. J’ai utilisé le gingembre pour deux raisons. La première est pratique : j’aurai préféré les effets «anti-inflammatoires » du curcuma (même s’il ne s’agit pas d’une réelle lutte contre l’inflammation, mais plutôt d’une optimisation de celle-ci).

Malheureusement, en râper le bulbe tache tous les ustensiles de manière indélébile. C’est gênant.

J’aurai pu, certes, me tourner vers la poudre de l’épice, mais je doute qu’elle ait les mêmes valeurs que la racine. Je me suis donc tourné vers le gingembre, plus commode à manier.

 

Parallèlement, le gingembre est connu pour avoir de nombreux effets bénéfiques, notamment sur les articulations.– mais sachez que le gingembre dilate les capillaires artériels et c’est là son secret.

5 – Des bâtons de cannelle

Râpez un petit bout de bâton de cannelle. Personnellement, même si pratique, j’évite celle conditionnée sous forme de poudre car très souvent mélangée à des impuretés.

 

L’écorce de cannelle (sous forme de bâton) est excellente pour vidanger les canaux excréteurs du pancréas.

Si vous êtes en proie à des transpirations nocturnes qui laissent des traces jaunes sur les draps, ce sont les signes d’une défaillance du pancréas qui se traite par des décoctions de bâtons de cannelles.

A la première gorgée, il sera possible de sentir un évidage des sécrétions pancréatiques qui révèle bien sa fonction épuratrice sur cet organe.

Ce n’est pas pour rien que la médecine chinoise en faisait usage dans les cas de diabètes.

 

En associant la cannelle à la recette, nous obtenons une potion dépurative puissante et complète : elle soulage le foie, la vésicule biliaire et le pancréas de l’engorgement et de l’encrassement qu’ils subissent au fil de nos erreurs dues à notre mode de vie peu naturel.

 

Conclusion

Avec tous ces éléments en mains, voici la recette matinale que je recommande. Le premier secret est d’utiliser la composition complète suivante :

 

Recette pour le matin :

½ jus de citron - ¼ à ½ de cuillère à café de miel - ½ cm de racine de gingembre râpée - une pincée de cannelle

Compléter avec de l’eau chaude pour avoir un verre plein de 20 cl.

 

Le second secret est de prendre impérativement la potion le matin à jeun.

En effet, comme vous l’aurez compris au gré de la lecture de l’article, son action optimale se fait sur un foie congestionné.

Le troisième secret est de ne pas manger tout de suite après.

Attendez entre une demi-heure et une heure avant d’ingérer quoi que ce soit. Vous obtiendrez ainsi tous les bénéfices que peut apporter la cure de  jus de citron.

 

On peut ainsi préparer la mixture – sans l’eau – le matin, la conserver en revanche dans le frigo et la prendre comme un sirop auquel on rajoute de l’eau chaude, juste avant de la boire.

 

En revanche, soyez toujours attentifs aux réactions corporelles.

Un corps qui va bien se sent. Un corps qui ne va pas bien aussi, mais on s’y habitue.

Soyez désormais attentif à la sensation de bien-être psychique et physique, c’est le meilleur repère qui soit.

Vous serez alors suffisamment sensible à ce qui peut vous nuire et pourrez alors l’éliminer. 

 

Cette recette, bien que puissante, n’a en réalité rien d’original. Elle fut donnée par les médecins hindous de l’Ayurveda, il y a fort longtemps.

 

Alors oui, c’est vrai : en désencrassant le corps, vous retrouverez, en plus d’une bonne forme, une belle silhouette… à la condition de revoir également votre alimentation, d’éliminer les excès et d’enlever ce qui pollue ou irrite l’organisme.

Quoi qu’il en soit, la cure de citron (complète) a de nombreux bénéfices, alors pourquoi ne pas l’essayer.

 

 Ajoutez-y une petite marche de vingt minutes ou même moins, juste de quoi faire transpirer un peu, et vous obtenez un cocktail fulgurant dont les bienfaits ne passeront pas inaperçus.

 

Bonne cure  les filles !!!!!!!

Maryse