21. mars, 2015

les romarins

J’ai descendu dans mon jardin pour y cueillir du romarin....

 

Romarin

 

Exploitées pour leurs vertus médicinales, les branches feuillues, fraîches ou séchées de cette plante condimentaire sont également couramment utilisées pour parfumer grillades, ragoûts, civets, soupes et autres sauces.

 

Abondant à l'état sauvage sur tout le pourtour méditerranéen, le romarin aime les terrains calcaires et s'accommode très bien des contrées arides et rocailleuses. Nom scientifique : Rosmarinus officinalis

 

Noms communs : romarin officinal, herbe aux couronnes, herbe aux troubadours, encensier, arbre de Marie, rose de mer, rose des marins-Classification botanique : famille des lamiacées ou labiées ( Lamiaceae )

 

Formes et préparations : huiles essentielles, gélules, pommades, teintures, tisanes, décoctions, inhalations, cataplasmes, bains

 

Ce sont les feuilles, les sommités fleuries, que l'on aura pris le soin de sécher, ou l'huile essentielle qui sont utilisées en phytothérapie .

 

Propriétés médicinales des romarins (en phytothérapie)

 

Utilisation interne

Favorise la digestion, régule les lipides, améliore lacirculation sanguine  : cholagogue (aide à l'évacuation de la bile), antispasmodique. Diurétique : il réduit les risques de calculs rénaux ou de goutte et prévient les rhumatismes. Antistress, antifatigue : il prévient l'insomnie et permet de lutter contre le surmenage intellectuel. Effet antioxydant : contre le vieillissement cellulaire.

 

Utilisation externe

Contre les affections de la peau : infections, plaies, nettoyage de la peau et des zones génitales. Accélère la pousse des cheveux. Permet de lutter contre certains agents pathogènes : antimycosique et antibactérien. . Soulage les rhumatismes.

 

Indications thérapeutiques usuelles

La choline qu'il contient agit comme régulateur des lipides, au niveau du foie, et favorise la digestion. Ses vertus diurétiques facilitent l'activité rénale et participent à la prévention durhumatisme. Ses propriétés anti oxydantes ont un effet de stimulation sur l'activité cérébrale et améliorent la mémoire.

 

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Troubles digestifs et hépatobiliaires
  • Asthénies, convalescences
  • Maladies infectieuses et leurs suites
  • Usage externe dans les rhumatismes
  • Petites insuffisances cardiaques
  • L’effet de la jeune pousse est supérieur à celui de la feuille adulte dans l'hépato protection

 

Les trois romarins

 

- En huile essentielle,

romarin à verbénone

romarin à camphre et enfin,

le romarin  à cinéole 1,8 (officinal)  

 

1) Le romarin  à cinéole 1,8 (officinal) .

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

 

Connue comme tonique intellectuel, cette huile est utilisée en cas de fatigue, surmenage, manque de concentration. C'est aussi une huile réputée en cas de rhumes. Revitalisante, elle s'utilise pour les soins des cheveux et du visage.ORL, bénignes voies respiratoires-mucofluidifiant

 

Principaux constituants biochimiques - 

  • Monoterpènes : alpha-pinène (9.37%), béta-pinène (4.81%)
  • Monoterpénols : bornéol (3.09%)
  • Oxyde terpénique : 1,8-cinéole (44.63%)Chémotype à 1,8-cinéole et alpha-pinène : expectorante, antiseptique pulmonaire, révulsive
  • Cétones : camphre (14.10%)

 

2) Hydrolat de Romarin à verbénone bio 

Cet hydrolat purifie la peau, a utiliser comme nettoyant, surtout en cas acnés, et prévient l’apparition des imperfections. Il est aussi utilisé en soin des cheveux pour prévenir chute et pellicules. C’est aussi un hydrolat connu comme tonique du système nerveux et de l'organisme.

 

Huile essentielle de Romarin à verbénone bio

 

Ce romarin est connu comme régénérant et protecteur du foie. Egalement réputée comme cicatrisante et bactéricide, cette huile s'utilise aussi pour les soins de la peau en cas d'acné, eczéma, vergetures et cicatrices, cellulite, surcharges métaboliques.

 

Principaux constituants biochimiques :

  • Monoterpènes : alpha-pinène (41.02%), camphène (6.32%), limonène (3.94%), para-cymène (1.20%), béta-pinène (1.00%), myrcène (1.63%), alpha-terpinène (0.42%), terpinolène (0.73%), gamma-terpinène 2(0.66%)
  • Monoterpénols : bornéol (4.11%), linalol (2.28%), terpinèn-4-ol (0.75%), géraniol (2.62%)
  • Esters terpéniques : acétate de bornyle (8.68%)
  • Cétones : camphre (1.61%), verbénone (7.34%)
  • Sesquiterpènes : béta-caryophyllène (0.013%)

3) Huile essentielle de Romarin à camphre bio

Cette huile décontracturante est préconisée en cas de crampes ou courbatures, et pour préparer les muscles à l'effort. Elle s'utilise aussi en massage pour soulager les troubles circulatoires et les rhumatismes.

 

Principaux constituants biochimiques:

  • Monoterpènes : alpha-pinène (20.60%), camphène (8.83%), limonène (3.68%)
  • Oxydes terpéniques : 1,8- cinéole (20.15%)
  • Monoterpénones (cétones) : camphre (19.54%)

 

Propriétés de l'huile essentielle

Chémotype à Camphre: analgésique, relaxante des muscles lisses et striés en usage externe, légèrement anesthésiante, spasmolytique

Neurotoxique mais hépato protectrices à faible dose, si le camphre n'est pas supérieur à 10-15 %

 

Utilisation par voie interne :

- En infusion, 2 g de feuilles de romarin séchées dans 150 ml d'eau bouillante, pendant 10 min, à raison de 2 ou 3 tasses par jour.

- En extrait liquide, 2 ml, 3 fois par jour.

- En teinture, 10 ml, 3 fois par jour.

 

- En huile essentielle, on préconise la prise de 1 goutte de romarin à verbénone,  chaque matin. Une cure de 3 semaines est destinée à stimuler l'activité du foie et de la vésicule biliaire.

 L'huile essentielle de romarin à camphre est, quant à elle, recommandée pour équilibrer le système neuromusculaire.

 Enfin, l'huile essentielle romarin  à cinéole a des vertus expectorantes.

 

Par voie externe :

Le romarin est alors utilisé pour les rhumatismes et la stimulation de la circulation sanguine périphérique.

- Pour préparer la décoction de base, il faut mettre à mijoter 50 g de romarin dans 1 litre d'eau, pendant 10 min, laisser refroidir puis filtrer la préparation.

- On peut aussi appliquer, sur les parties à traiter, des compresses chaudes ou froides, imbibées d'une solution de 6 à 10% d'huile essentielle diluée dans de l'huile végétale.

- Pour obtenir une lotion à frictionner efficace, on mélangera quelques gouttes d'huile essentielle dans de l'alcool à 45%.

- Un bain, à des fins stimulantes, réalisé à partir d'un litre de décoction ou de 10 gouttes d'huile essentielle ajoutés à l'eau, sera plutôt recommandé le matin.

- Les lotions, pommades, gels ou onguents contiennent, en principe, 6 à 10% d'huile essentielle de romarin.

 

Précautions d'emploi du romarin

Aux doses indiquées, il est sans danger. On peut cependant mettre en garde contre l'usage à fortes doses de l'huile essentielle à cinéole, qui pourrait avoir un effet neurotoxique ou abortif.

Contre-indications

Pris par voie orale, il est contre-indiqué aux enfants de moins de 12 ans et aux personnes souffrant de calculs biliaires ou d'unemaladie de Foie. Hormis en cuisine, il est également déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes.

Effets indésirables

A dose normale, les seuls risques peuvent être des nausées. Des personnes travaillant avec du romarin ont pu développer un éczéma de contact. Un surdosage important peut provoquer vomissements, convulsions, spasmes, saignements de l'utérus, voire coma mortel.

Interactions avec des médicaments

En théorie, le romarin peut interagir avec des médicaments diurétiques et les suppléments de fer, mais rien n'a été observé dans la pratique.

Avertissement

Lors de la préparation artisanale des décoctions, il est recommandé de consulter son médecin ou son pharmacien, pour vérifier les bons dosages et s'assurer du respect des doses recommandées.

Vous avez du romarin dans votre jardin ? Excellent choix !

A bientôt