Du nouveau ....

Je mets à votre disposition (gratuit),  Ces recueils rendant enfin accessible et 100 % pratique l’aromathérapie au quotidien.

Migraine, troubles des règles, insomnie, douleurs, sport, cellulite... découvrez les meilleures formules aroma pour une santé au top.

Citron, lavande, rose de Damas, thym… la sélection des dix huiles essentielles incontournables.

Propriétés, mode d’emploi, mises en garde, impossible de vous tromper !

Vous trouverez dans ces bulletins des indications précises sur les huiles essentielles à utiliser en traitement interne, leurs modes d'emploi et leurs précautions, leurs dangers parfois.

Vous trouverez comment plien de trucs et astuces, selon les maladies et les petits maux. 

inscrivez-vous sur : http://akdemieformation.tree-learning.fr 

Lire les bulletins d'aroma (gratuit)

Le but de l'aromathérapie, comme e du reste celui de l'ensemble des médecines naturelles, est de renforcer les immunité s naturelles, de redonner de l'énergie.

Pour ne pas s'empoisonner avec les huiles essentielles

Pour ne pas s'empoisonner avec les huiles essentielles

L'utilisation des huiles essentielles à but thérapeutique n'est pas sans risque. Avant d'en inhaler, de vous en enduire ou d'en diffuser chez vous, voici tout ce qu'il faut savoir.

L'aromathérapie fait l'objet d'un véritable engouement de la part du public, mais cette pratique n'est pas sans risques. "La dénomination de 'produits naturels' entraîne une banalisation de l'usage des huiles essentielles, qui sont pourtant des concentrés très actifs de plantes et ne doivent pas être prises sans précautions.

-          -  De quoi faut-il donc se méfier ?

-          - Quels sont les effets secondaires possibles ?

-          - On vous détaille ce qu'il faut avoir en tête avant d'en consommer.

Les huiles essentielles, c'est quoi ?

Pour faire plus court (et plus simple), il s'agit d'un concentré sous forme liquide, extrait des feuilles, des fleurs, de l'écorce ou encore du zeste des plantes, renfermé dans un petit flacon. Il en existe de très nombreuses sortes. "Plus de 500", précise Sciences et Avenir.

On peut vraiment les utiliser pour se soigner ?

Pour moi, la question ne se pose même pas. "L'aromathérapie est une médecine à part entière", et je vous assure "beaucoup" m'en servir au quotidien.

Les huiles essentielles ont fait leur entrée dans plusieurs hôpitaux, les résultats obtenus lors des diverses études et des pratiques courantes de certains services ont mis en évidence l'intérêt et l'efficacité de l'aromathérapie. Les bénéfices sont cliniquement visibles, parfois même statistiquement significatifs".

Les nombreuses propriétés bénéfiques : anti-allergique, calmante, anti-infectieuse, expectorante, antifongique, anti-inflammatoire… de certaines huiles ont "des capacités antimicrobiennes et antivirales. Elles vont détruire les bactéries et empêcher les virus de se fixer sur les cellules.

Diverses études, notamment sur les huiles essentielles de thym, de sarriette, de gingembre et autres, viennent confirmer ces affirmations. les résultats concordants de différentes études permettent de conclure à l'existence d'une activité antibactérienne et antifongique in vitro de certaines huiles essentielles. (...) Certaines huiles essentielles semblent également avoir un effet virucide".

Face à ces résultats, l'aromathérapie propose donc de prévenir et soulager quantité de petits maux du quotidien : rhumes, angines virales, maux de tête, insomnies, fatigue, stress, douleurs articulaires, piqûres d'insectes… "Elle ne soigne pas toutes les pathologies".  Pour un petit problème, ça va, mais dès que la situation s'aggrave, il est préférable d'aller voir un médecin.

Et la loi, elle en dit quoi ?

Selon l'utilisation qu'on en fait, les huiles essentielles peuvent être soumises à différentes réglementations : certaines doivent correspondre aux normes des produits cosmétiques, d'autres à la réglementation sur les biocides (comme les sprays assainissants), et d'autres, enfin, aux règles imposées aux médicaments à base de plantes.

Une huile essentielle est considérée comme un médicament si elle est présentée comme ayant des propriétés pour soigner ou prévenir des maladies humaines ou lorsqu'elle a une action pharmacologique, immunologique ou métabolique", explique l'ANSM. Si une quinzaine d'huiles essentielles sont interdites à la vente libre en raison des risques liés à leur usage, certaines ont des propriétés thérapeutiques bien reconnues et incorporées à ce titre à des médicaments.

Les huiles essentielles de clou de girofle, de lavande, de menthe poivrée, de niaouli, de romarin, de thym et bien d'autres figurent par exemple dans les listes d'ingrédients de plusieurs médicaments actuellement en vente, comme le montre la base de données publique des médicaments. Pour en arriver là, l'ANSM a dû s'assurer de leur "sécurité" et de leur "efficacité".

 Deux critères "démontrés sur la base d'essais non cliniques et cliniques".

Mais qu'en est-il des petits flacons d'huiles essentielles pures ?

Aucun ne figure dans la liste des médicaments reconnus. Disponibles en vente libre, ils ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale.

Quels sont les indispensables pour les petits bobos du quotidien ?

Mais devant les dizaines de flacons, que choisir ? Pour les spécialistes en aromathérapie, certaines huiles essentielles sont in-dis-pen-sables. "La lavande officinale". Elle a plusieurs vertus... Elle permet d'abord de calmer les nerveux et les insomniaques, s'applique également sur des brûlures ou des blessures et fait fuir les insectes, comme les poux.

"L'eucalyptus", de l'espèce globulus pour intervenir sur une bronchite par exemple, et de l'espèce radiata pour toute la sphère ORL", à savoir ce qui concerne le nez, la gorge, les oreilles et la région tête et cou.

Je complète la liste avec l'huile essentielle de ravintsara, "grande alliée de l'hiver" utilisée pour "assainir la maison" et "prévenir la contagion". Ou encore "le laurier noble", pour "les infections intestinales" ou "les douleurs articulaires et les tendinites", "la mandarine" pour se relaxer.

Comment dois-je les utiliser ?

Les huiles essentielles ne sont pas à manier à la légère. "Ce n'est pas une médecine douce. Il n'est pas possible de faire de l'automédication". En effet, l'huile essentielle est une forme très concentrée, qui peut provoquer de graves réactions. Pour connaître les bonnes quantités, les spécialistes conseillent unanimement de s'adresser à un professionnel.

Certains pharmaciens ont une formation adaptée pour la plupart. Ils peuvent vous conseiller dans l'achat d'huiles essentielles. Ça doit être systématique, c'est un gage de sécurité !

Quelques règles d’or,  à connaître

Avant de passer par la case pharmacie, certaines règles sont d'ores et déjà à connaître. "L'usage des huiles essentielles est déconseillé chez l'enfant", explique la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), sans donner d'âge précis.

Les professionnels alertent sur un usage avant 6 ou 7 ans. Les huiles essentielles sont aussi déconseillées pour "la femme enceinte ou allaitante, les personnes âgées et les personnes souffrant de pathologies chroniques". Prudence pour les gens épileptiques et asthmatiques, par exemple". "Pour les personnes à tendance allergique, toujours effectuer un test d'allergie avant d'utiliser une huile essentielle".

Quant à leur utilisation, vous avez plusieurs possibilités.

-          Par voie orale : quelques gouttes à peine, "toujours diluées", sur un comprimé neutre, avec du lait, du miel, un sucre ou encore du yaourt, selon votre goût... "Elles ne doivent pas, en principe, être ingérées pures".

 

-          Deuxième possibilité : l'inhalation. "On verse une goutte ou deux sur un mouchoir et on inspire profondément pendant une minute. Pour un traitement plus approfondi, on peut aussi mettre quelques gouttes dans un récipient d'eau chaude et respirer vingt minutes". Il est ensuite possible d'appliquer localement une huile essentielle. En la mélangeant avec une huile végétale neutre comme l'amande douce, l'argan ou encore le macadamia, occasion de profiter d'un petit massage. Elle pourra alors "se diffuser dans l'organisme à travers la peau".  "Ne jamais appliquer d'huiles essentielles sur les muqueuses, le nez, les yeux, le conduit auditif…"

 

-           Enfin, certains préféreront de diffuser des huiles essentielles dans l'air. Dans ce cas-là, "ne laissez pas trop longtemps brancher votre diffuseur",  et pas question non plus de faire chauffer le liquide pour le répandre.

Dans tous les cas, j’insiste : "Les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées de façon prolongée (au-delà de quelques jours) sans avis médical."

Qu'est-ce que je risque si je les utilise mal ?

Irritation, nausée, convulsion… exposés aux huiles essentielles de lavande et d'arbre à thé, des effets convulsifs sur les jeunes enfants en contact avec des huiles essentielles de camphre et d'eucalyptus, ou encore une diminution des fonctions pulmonaires chez des personnes asthmatiques.

J’ajoute que la toxicité "varie selon la voie d'exposition et la dose prise". Deux critères qui vous obligent à être attentif et méticuleux. "Il faut être prudent car la marge de sécurité est faible".

"Une cuillère à café d'huiles essentielles, c'est directement les urgences.

C'est tout le temps par gouttes (de 4 à 6 gouttes/jours). Toujours." En cas de doses trop importantes avalées ou de traitement trop long, des risques de convulsions ou des problèmes de foie pouvant aller jusqu'à une hépatite.

Autorités et spécialistes veillent aussi au respect des méthodes d'administration des huiles essentielles. Car en cas d'ingestion, les symptômes peuvent aller de l'irritation aux vomissements.

Dans ce cas-là, "vous pouvez rincer la bouche et donner quelques gorgées de l’huile végétale à boire", conseille le centre antipoison. La dilution est donc le b.a.-ba, pour la voie orale comme l'application locale. "Certaines huiles appliquées pures, comme la cannelle, peuvent provoquer des brûlures cutanées", rincer à l’huile végétale comme l’huile d’olive.

De quoi s'inquiéter. Mais je nuance : "Les huiles essentielles semblent n'être toxiques par ingestion que si celle-ci est faite en de grandes quantités et en dehors du cadre classique d'utilisation.

Les huiles ne seront toxiques par contact que si des concentrations importantes sont appliquées." Conclusion : "Si on n'a pas un minimum de connaissances, il y a des effets secondaires. Il faut donc toujours demander conseil".

L'aromathérapie propose donc de régler leur compte à nombre de maux du quotidien : rhumes, angines, maux de tête, insomnie, fatigue, stress, douleurs articulaires, piqûres d'insectes… Mais attention, l'utilisation des huiles essentielles ne doit absolument pas se faire à la légère

Je vous conseille donc de vous adresser à un pharmacien ou un médecin, ou de prendre des cours avant de vous lancer.

 

Consulter notre formation : akdemieformation.tree-learning.fr

Ou contactez-nous par ce site « contact » : nous vous proposerons de faire un point sur votre projet de formation.

liste des précautions

•Les huiles essentielles ne guérissent pas le cancer, le sida et les autres maladies graves !
 
•Les huiles essentielles ne sauraient en aucun cas se substituer à un traitement médical conventionnel.
Elles le complètent et en améliore les effets.
 
• Si vous souffrez de maux inhabituels ou installés dans le temps, vous devez d’abord consulter un médecin qui est seul habilité à diagnostiquer la pathologie dont vous souffrez
Donc n’hésitez jamais à consulter un conseiller ou médecin avant d’entreprendre de vous soigner par l’automédication.
 
 
Précautions d’emplois générales
•Déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes et aux jeunes enfants
•Tenir hors de portée des jeunes enfants
•En cas de contact (peau) irritation, rincer abondamment avec une   l’huile végétale.
•Avant tout usage par voie interne, il est recommandé de consulter un spécialiste (médecin ou aromathérapeute)
•A conserver à l’abri de l’air, de l’humidité et de la chaleur.
 
Prendre connaissance des bons dosages
 
L’animateur de l’atelier ne manquera pas de vous dire que l’utilisation des huiles essentielles est soumise à des règles précises pour éviter les dangers.
•Par exemple, vous saurez qu’en usage externe, l’huile essentielle doit absolument être diluée dans une huile végétale.
 
•Vous pourrez aussi connaître le dosage adéquat d’une huile essentielle en fonction de l’affection que vous désirez guérir et l’âge de la personne concernée.
 
• Vous comprendrez mieux les risque, les inconvénients, les danger,  auxquels vous êtes exposés.
 

Connaître les autres inconvénients les précautions  de l’aromathérapie

 

  • Les huiles essentielles sont à tenir hors de portée des enfants.
  • Du fait de leur grande concentration, les huiles essentielles ne doivent jamais être utilisées pures.
  • Les huiles essentielles ne conviennent pas aux femmes enceintes ou allaitantes.
  • Les huiles essentielles peuvent provoquer des allergies sur les peaux sensibles.
  • Eviter le contact avec les yeux, les muqueuses.
  • Il peut y avoir des interactions entre les huiles essentielles et les médicaments ; demandez l’avis d’un médecin avant toute utilisation.
  • Les huiles essentielles à base de citrus (huile essentielle de citron, mandarine, pamplemousse…) sont photosensibilisantes, c'est-à-dire qu’elles augmentent la sensibilité aux rayons UV. Il ne faut donc pas s’exposer au soleil pendant les 12h suivant leur utilisation, sous peine de brûlure ou tache.
  • Ne pas mélanger plusieurs huiles essentielles sans avis médical. Ne pas remplacer une huile essentielle par une autre.
  • Ne pas ingérer d’huile essentielle sans l’avis d’un médecin ou d’un aromathérapeute expérimenté
  • Conservation : au sec, à l'abri de la lumière et de la chaleur, 12 à 18 mois.

 

• Vous saurez aussi qu’au fil du temps, les composantes peuvent se transformer, surtout si elles sont exposées à la lumière.
Choisissez donc un packaging en verre teinté que, bien sûr, vous placerez hors de portée des enfants.
 
Pour en savoir plus: 
 
Seriez-vous interreser par des cours d'aroma en ligne? si oui .
Pour vous, pour votre famille, 
Pour devenir conseillère  en aromathérapie ....
 
Bonne santé Naturelle.
 
 
 
 

Cours- atelier initiation à l’aromathérapie 2018

Cours- atelier initiation  à l’aromathérapie –formulation et fabrication. 

 

Nouvelle adresse : 73 rue des frères Delga  Gaillac.


 Je vous propose 3 façon d'apprendre l'aromathérapie.

- l'aromathérapie familiale

- les ateliers à thème

- Stage complet avec les ateliers de fabrication

 

ENSEIGNEMENTS : Théoriques et pratiques

Les Objectifs

Ce cours  initiatique  permet de pratiquer l’aromathérapie au quotidien pour soi et ses proches, efficacement et de façon sûre. Il combine théorie et pratique afin de poser de bases solides en aromathérapie scientifique.  A travers l’étude des huiles essentielles  en aromathérapie, vous apprendrez à vous concocter une petite trousse de base.   

  • Utiliser de façon sûre et efficace les huiles essentielles
  • Association entre huiles essentielles et techniques de bien-être
 Le Programme
  • Les définitions  ( l’essence, l’huile essentielle, l’hydrolat)
  • Histoire de l’aromathérapie d’hier à aujourd’hui
  • Méthodes d’extraction admises en aromathérapie
  • Propriétés Physiques des huiles essentielles
  • Indications – utilisations – précautions
  • Méthodes d’administration des huiles essentielles
  • Critères de qualité des huiles essentielles
  • Fiche technique de quelques huiles végétales
  • Formulations
Les Moyens
  • Support de cours remis lors du stage
  • Travaux pratiques  avec des formulations. 

Stage (4 jours) d'aromthérapie  familiale. 

Pour approfondir : deux samedis matin par mois 

Votre santé nous est précieuse.....Voir  Dates/tarifs 

 

A bientôt Maryse

 

 

Je soulage mes articulations

 

Je soulage mes articulations, avec des HE 100% bio

Qu'elles soient inflammatoires ou mécaniques, les douleurs des articulations peuvent s'avérer très difficiles à vivre au quotidien voire handicapant. Mais avant d'envisager un traitement lourd, il existe plusieurs solutions naturelles pour les soulager voire les faire passer complètement.

 

Genou douloureux, doigts arthrosiques, torticolis ….. Les douleurs articulaires sont un réel handicap, parmi les solutions naturelles les HE . Sollicités en permanence, les articulations sont plus régulièrement touchées par l’arthrose. Une douleur qui rend, au quotidien les mouvements pénibles.

Les cervicales, les mains, les doigts, le genou : quelles HE choisir ?

 

 Savez-vous ce qu'est une articulation ?

1/ Une articulation, c'est quoi ?

 

Une articulation est une jointure qui permet un mouvement entre 2 os (comme le genou entre le tibia et le fémur par exemple).

 

Une articulation comporte :

Une première « paroi » : la capsule articulaire qui avec les ligaments permet de stabiliser l'articulation et éviter les entorses.

 

Une deuxième paroi : la membrane synoviale qui sécrète du liquide synovial (l'huile du l'articulation)

 

Le « bout » de chaque os est lisse, c'est le cartilage qui permet aux os de bien glisser entre eux.

Des amortisseurs et stabilisateurs intérieurs : les fibrocartilages (par exemple les ménisques au genou)

Pour maintenir le tout ; ligaments, les tendons, les muscles la peau…….

Un déplacement d’une vertèbre ou de l’arthrose cervicale peuvent entrainer un blocage du cou et de fortes douleurs. Ces muscles sont soumis à différentes tensions : viscérales, musculo squelettiques, mais également aux tensions émotionnelles ! La mâchoire constitue une zone fréquemment douloureuse chez les personnes anxieuses,

Quelle HE choisir ?

  • ·         HE de romarin1.8 cinéole  (rosmarinus officinalis) = action anti inflammatoire
  • ·         HE d’eucalyptus citronné (corymbla citriodora) = action anti inflammatoire
  •          HE de petit grain bigarade (PGB) = calmante et relaxante

 

Comment ça Marche ?

Ces deux premières ont une action anti inflammatoire, fonctionnant sur le même principe que les médicaments de type aspirine. D’ailleurs, des études montrent que certains de leurs composés les aldéhydes ont une efficacité analgésique similaire, car riche en esters terpéniques, a action décontractante.

 

Comment les utiliser ?

Mélanger Dans 30ml d’Huile végétale, 10gouttes HE de romarin +10gtes He d’eucalyptus+ 10gtes HE de petit grain.

Massage :  3 fois par jour et plus si nécessaire.

 

2)      Votre genou vous fait mal ?

C’est une articulation complexe où se mêlent, os, ligaments, tendons, cartilage, ménisque et membrane synoviale. Constamment sollicitée, (poids) et vulnérable aux processus dégénératifs. Aussi, il contient plusieurs autres structures anatomiques qui peuvent être à l'origine de votre douleur, comme votre ligament croisé antérieur ou vos cartilages

 

Voici les ressentir :

Une douleur locale que vous ressentirez à l'intérieur du genou.

Un blocage du genou, momentané ou prolongé. Celui-ci peut vous empêcher de déplier complètement le genou, comme si la mécanique articulaire ne vous obéissait plus. Le blocage peut aussi prendre la forme d'une incapacité à plier (ou déplier) complètement votre genou.

 

Une difficulté à effectuer vos activités quotidiennes, au travail ou dans les sports, particulièrement celles qui nécessitent des déplacements ou des positions dans lesquelles le genou est fléchi et supporte votre poids du corps

 

Quelles HE choisir ?

HE gaulthérie* (Gaultheria procumbens) : Bienfaits musculaires et articulaires :

Arthrite inflammatoire, polyarthrite, arthrose vertébrale : diluer dans une huile végétale et masser la zone concernée, ou en bain en mélangeant quelques gouttes à une base huile végétale de Tamanu,(Calophyllum Inophyllum) elle a des propriétés anti-inflammatoires, analgésiques et cicatrisantes, des actions régénérantes, protectrices et antibactériennes également prouvées par des tests en laboratoires

HE gingembre* (zingiber officinale)

Propriétés médicinales du gingembre :  Soulage les douleurs rhumatismales, musculaires et articulaires en cas d'arthrite, d'entorse, de fracture, de tendinite, de sciatique, Soulage la douleur (migraines, règles, spasmes digestifs, troubles gastriques).

Pour en savoir plus :  Comment le consommer ? www.santebeautenaturelle.fr  page saveur beauté

He petit grain bigarade ; relaxant, décontractant

Comment ça marche ?

HE gaulthérie : Du fait de la présence de salicylate de méthyle, molécule ayant donné l’aspirine, il est recommandé aux personnes allergiques à l’aspirine d’éviter son utilisation.

 

Le gingembre et la gaulthérie, sont des anti inflammatoire, anti douleurs.

La chaleur d’une bouillote, et les massages avec les HE et végétales en attendant votre consultation.

 

Si les symptômes perdurent, consultez votre médecin ou votre ostéopathe, faite de l’acupression, de médecine chinoise, ou de la réflexologie, vous disposez de nombreuses techniques naturelles pour traiter et soulager vos douleurs, vous avez le choix !

 

Concernant les huiles essentielles, Il convient de préciser qu’il est recommandé de s’adresser à un professionnel afin de recueillir des informations personnalisées et sécurisées, adaptées à votre situation médicale, votre profil et votre âge. Ne pas utiliser les huiles essentielles aux femme enceinte ou allaitent et aux jeunes enfants.

 

Comment les utiliser ?

Mélanger les trois HE a raison de 10 gouttes chacune, dans 15ml Huile végétale de Tamanu* 15ml et huile de pépin de raisin ; Masser 3 ou 4 fois par jours.

 

Petit conseil : vérifier votre alimentation et ajouter des compléments à base de plantes comme le curcuma, le gingembre, cèleri, magnésium……et la gemmothérapie avec les extrait de plantes – macérât de cassis-ou un complexe anti inflammatoire.

Tout cela à votre disposition, afin de ne pas rester avec vos douleurs !!!!!!

bonne santé sans douleurs!!!!!! 

Cet article vous a plu ? partager-là!!!!

les huiles essentielles- Aromathérapie familiale-

HE pour les intimes. Elle sent bon, tient dans un petit flacon et est dotée en plus de puissantes vertus.

Justement, parlons-en, de sa puissance, parfois dangereuse, mais aussi très bonne pour notre santé :

Je suis heureuse de vous annoncer que je propose un cursus de formation aromathérapie familiale.

Mes ateliers d'aromathérapie familiale 

Ces ateliers sont conviviaux et destinés à toute personne souhaitant s'informer sur les huiles essentielles, dans le but de les utiliser pour sa santé ou celle de ses proches. C'est une approche simplifiée, juste et efficace de l'aromathérapie. Le premier atelier à suivre est celui de la trousse d'urgence dans lequel j'évoque les bases de l'aromathérapie.

 Formations et cours d’aromathérapie.

 Aujourd’hui, la plupart des maux et pathologies peuvent être soignés par l’utilisation des huiles essentielles. Au travers de mes formations en aromathérapie, je vous transmets tout ce qu’il faut savoir pour traiter efficacement les petits comme les grands.

les thémes: cheveux, cellulite, arthrose, dépression, douleurs articulaires, eczéma, fertilité, insomnies, jambes lourdes,  mycoses, migraines, perte de poids, stress, tendinite, urticaires… 

 

Atelier -beauté-thérapie : Pour une peau qui respire la santé.

 

Les huiles essentielles au service de la beauté de la peau sur le registre de la thérapie et du soin (peau sèche, sensible, couperose, rides, cicatrices,  les cernes et les poches,...... Participation 50€

 

Atelier-2-: la trousse dermo-cosmétique  et soin de peau

 

Les huiles essentielles et les H végétales ont une affinité particulière pour la peau. Cette capacité à pénétrer au plus profond de l'épiderme leur confère beaucoup d'intérêt dans le traitement des maladies de la peau.   Que ce soit les mycoses cutanées, unguéales (de l'ongle), les verrues, l'eczéma, l'acné, le psoriasis….. Participation 50€

 

 

Atelier -3-beauté-thérapie : (spécial ETE)

Cet atelier vous apprends  les gestes de soin, les plus adaptés à l'arrivée du soleil, pour que la peau rayonne et que vous puissiez profiter sereinement et pleinement de l'été (petits vaisseaux disgracieux, varices, couperose, rougeurs, pores dilatés. Comment prévenir une lucite estivale ?.... participation 50€

 

Atelier-4- : Poids et silhouette :

J'aborderai les recommandations des soins de la peau (corps) par les Huiles végétales  et comment l'aromathérapie peut vous aider à réguler votre appétit, et affiner votre silhouette…. Comment améliorer  la cellulite et les adipocytes de manière naturelle….. sur réservation. Participation 50€

 

Aromacosmétique et phytocosmétique:

Est l'utilisation des propriètés des huiles essentielles et des plantes pour les soins de l'épiderme. Et pas seulement de "la beauté" mais aussi pour la santé de la peau.


A bientôt

Rester en bonne forme

Pour être en bonne forme, pour garder sa bonne santé  et augmenter votre espérance de vie meilleure,  il faut du temps, de la patience et de la rigueur.

Vivre bien et longtemps représente un but en soi pour beaucoup de personne, vieillir  bien avec un minimum de souffrance.

Vous apprendrez à mieux connaître  les merveilleuses propriétés des plantes, des oligo-éléments....  pour mieux les utiliser.

Des maux de tête à la lutte contre le stress, des troubles psychologiques aux carences vitaminiques, du surmenage au petit coup de pompe,

Je répondrai à toutes vos questions.

Tout ce qui est  écrit dans ce blog, n'est que  conseils, à chacun ensuite de décider.  Mais à aucun moment je ne conseillerai à qui que ce soit de modifier ou arrêter un traitement médical.

 

A bientôt

Maryse